Aménagement & Déco Ecolo Chic : La chambre d’enfant !

Aménagement & Déco Ecolo Chic : La chambre d’enfant !

Déco ê sens vous propose des petites astuces pour vous aider à créer chez vous une chambre d’enfant confortable, pratique, esthétique, tendance et surtout respectueuse de vos bouts’choux et de l’environnement.

Aujourd’hui, je vous propose des conseils Déco Ecolo Chic pour aménager, ranger, éclairer, et décorer !

Préparer l'arrivée d'un bébé, ou organiser la rentrée des classes de vos enfants, c’est notamment s'occuper de leur chambre, leur petit nid, leur cocon !

De nombreux meubles, objets de déco, revêtements de sols et murs sont souvent constitués de substances avec des solvants, des colles chimiques et divers additifs, qui se diffusent dans nos intérieurs et émettent des COV (Composés Organiques Volatiles) toxiques pour notre santé et polluants pour l’environnement. 

Les bébés et enfants en bas âge y sont plus sensibles. Donc autant opter pour un aménagement et une décoration la plus saine, éco responsable et zéro déchet possible. 

 

→ Les 5 astuces de Déco ê Sens :

1 - Privilégiez les matières naturelles 

2 - Optez pour la réutilisation et le relooking de meubles, DIY

3 - Favorisez les objets durables et recyclables

4 - Achetez moins mais mieux

5 - Réfléchissez au style d’ambiance que vous souhaitez

 

Les revêtements de sol à privilégier :

Les sols durs :

- Si votre sol actuel est en bon état, autant le conserver. Et si vous avez un stratifié ancien, généralement, il ne dégage plus d’émanation de cov. Donc à garder aussi .

- Le parquet en bois massif est une bonne solution, à huiler avec une huile dure ou un vitrificateur écologique. Et si possible posé à l’ancienne (sans colle mais à l’aide de clous.

- Si il est abîmé, pourquoi ne pas le peindre en blanc ou une couleur de votre choix ?! 

- Le chêne est idéal car naturellement résistant aux insectes et aux champignons, ne nécessite pas ou peu de traitement.

- Privilégiez si possible les essences locales. Et vérifiez qu'il ne soit pas traité avec un revêtement chimique.

- Le bambou naturel, est le bois le plus écologique, car il repousse plus vite et donc décime le moins les forêts mais il n’est pas franchement local…

 

Les sols souples : 

- La moquette 100% laine vierge reste le matériau le plus qualitatif. Biodégradable, naturellement ignifugée et hypoallergénique car elle résiste aux acariens. 

- Les fibres végétales sont parfaites, très écologiques et économiques : coco, jonc de mer, sisal ont l’avantage d’être anti-allergène. 

- On trouve également des moquettes faites à base des poils de chèvres ou de lamas, ou de papier recyclé ou de maïs, et la betterave. Elles sont totalement recyclables !

- Le vrai linoleum (huile de lin, résine naturelle, poudre de bois, pigments naturels et jute) présente beaucoup d’avantages : anallergisant, antistatique et antibactérien. Et il revient à la mode ! A ne pas confondre avec les sols PVC et les vinyles issus de la pétrochimie que l’on appelle à tort “lino“.

- On commence à trouver certains sols souples en PVC composés de bio-polyols issus d'huiles de ricin et de colza, sont 100% recyclables, garantis sans solvant, sans chlore, sans formaldéhyde, ni plastifiant toxique pour la santé.

 

Idées & Astuces en + : 

Mon coup de coeur, est le liège ! Il existe en dalles ou en lames avec un motif liège ou un motif imitant le bois. Anti-allergène, propriétés acoustiques et thermiques, la matière est tendre et chaleureuse par sa couleur et sa texture et très facile d’entretien. Dans une teinte foncée, c’est juste sublime ! C'est un vrai bonheur de marcher pied nu dessus :)

 

Les revêtements de murs à favoriser :

Les peintures : 

- Privilégiez des peintures écologiques (on ne dit pas peintures bio, le terme “bio“ est réservé à l’alimentaire uniquement).

- Les peintures écologiques sont composés d'un solvant à l’eau ou d’extrait d’agrumes, un liant végétal ou minéral (huiles de ricin, lin, des cires, mais aussi de la caséine ou de la chaux éteinte), et des pigments, . Il existe des peintures à l’argile, à la caséine et poudre de marbre ou aux huiles essentielles. 

- Réaliser vous-même votre peinture naturelle à la chaux, à la pomme de terre, à la farine, ou peinture suédoise … Il existe de nombreux tutos sur internet.

- Les peintures acryliques, dites sans odeurs, contiennent également des solvants. Préférez des peintures sans solvants, formulées à partir de craie, de talc, d’agrumes.

- Depuis 2012, les peintures doivent faire apparaitre la quantité démission de  COV émis 28 jours après le séchage de la peinture. La notation va de A+ à C. A+ signifie que la quantité de COV est inférieure ou égale à 30g/L (critères NF Environnement). Toutefois, 30g/L, cela reste une quantité non négligeable de COV ! 

- Une peinture à l’eau ne signifie pas que le solvant utilisé est de l’eau. Ce sont des peintures acryliques donc d’origine pétrolière. Ces peintures sont un peu moins polluantes mais toujours polluantes ! 

 

Idées & Astuces en + :

Mon chouchou est la marque Erika pour ses peintures innovantes, originales et écologiques. Elle bénéficie du label enfant, les pots sont recyclables et ne font pas de tests sur les animaux.. Leur peinture émet moins de 1 g/l de COV (Composés Organiques Volatils). Leurs pigments, craies, chaux, autres charges minérales et autres composants sont exempts de solvants et de bisphénol. Une entreprise familiale implantée en local et surtout ils sont fabricants, on achète directement à l’usine !

 

Les papiers peints : 

- Le papier peint “Ingrain“ est un revêtement mural composé à 90% de papier recyclé et de fibres textiles. Il présente de petits reliefs dus à l'inclusion de particules de bois ou de balle d'avoine. Entièrement recyclable, il est résistant, masque les défauts et microfissures du mur, existe en différents grammages et se peint facilement.

- Les papiers 100% intissés sont intéressants puisqu’ils émettent moins de (COV). Ils sont composés de cellulose et fibres textiles.  Par ailleurs, les papiers intissés ont un léger effet textile qui les rend chaleureux.

- Certains éditeurs commercialisent maintenant du papier peint contenant des proportions importantes de papier recyclé, parfois même dans leur totalité. Les encres intégrées sont alors sans solvant et à base d’eau. Ces produits sont entièrement recyclables. A poser biensûr avec une colle écologique 

- Les fibres de papier sont une très bonne alternative à la fibre de verre (très polluante et abime les murs). Elles sont souvent lisses mais existent également avec des motifs. Elles ont à peindre et se posent comme du papier peint classique. A coller avec une colle écologique.

 

 

Idées et astuces en + :

Le papier peint est un produit polluant qui participe à la déforestation, contient du chlore, des métaux lourds (encres) et rejette des cov lors de sa fabrication. Les papiers peints vinyles et certains intissés sont recouverts d’une fine couche de PVC qui émettent aussi des Composés Organiques Volatiles.

 

Des couleurs dans un esprit naturel 

- Les couleurs vives perdent peu à peu du terrain en faveur de teintes plus nudes, des teintes sourdes et plus profondes. Les couleurs phares du moment : le terracotta et le miel ambré, moutarde, vert kaki, et bleu gris.

- Privilégiez une couleur apaisante comme des tons de vert, de bleu ou de corail. Optez pour des tons pastels doux plutôt que pour des teintes saturées et vives qui peuvent gêner l’endormissement. 

- Le blanc reste une valeur sûre et intemporelle ce qui permet de faire évoluer la déco au fur et à mesure que votre enfant grandit.

- Les motifs floraux, sont très tendances, que ce soit dans les papiers peints, les textiles, les rideaux ou la literie, associés à des unis dans les tons roses anciens pour l’effet vintage (vieux rose, rose poudré, framboise…), violets, lilas, verts tendres et acidulés, taupes, gris et bruns.

- Les motifs à rayures, à carreaux associés à des unis sont aussi très tendance. Dans tous les tons de bleu de vert, rouge, gris et bruns.

- Un seul mur de couleur, permet d’éviter le “total look“ et permet de souligner un joli meuble, une tête de lit ou de délimiter un espace bureau ou de lecture.

- Bien doser le mix entre motifs à carreaux et à rayures, en mélangeant les tailles ou en intégrant des fleurs, et des aplats de couleurs.

 

dées & Astuces en + :

On préfère éviter de marquer la décoration de la chambre en fonction du genre du bébé. Une décoration sobre avec des couleurs douces doit être agréable pour une fille ou un garçon. On oublie les papiers peints ou les motifs enfantins tels que les petits lapins, nounours, clowns etc. On les remplace par des motifs plus “adultes“ mais adaptés à l’enfant, et l’on crée un joli univers poétique, onirique, vintage ou contemporain.

 

Du mobilier sain et éco-responsable :

- Le mieux est d’acheter des meubles en bois massif, non traité ou en fibres naturelles comme le rotin ou encore opter pour du mobilier de seconde main qui dans sa majorité n’émet plus de COV. Redonner une seconde vie à du mobilier, est une solution économique et offre l’avantage d’avoir un intérieur unique et le plaisir de relooker soi-même !

- Idéalement, privilégiez le mobilier labellisé NF Environnement ou Ecolabel européen qui offrent des garanties concernant les métaux lourds, toutefois, à savoir, ils ne  tiennent pas compte de certains composés organiques volatils toxiques.

- Si vous préférez acheter du neuf, vérifiez les vernis et les peintures utilisées qui émettent souvent des polluants. Heureusement, vous pouvez trouver aujourd'hui de nombreux meubles fabriqués dans une démarche écologique et éco-conçue.

- Pensez également aux meubles en carton : chaises, bureaux, étagères, et même berceaux :) Des gammes entières de mobilier en carton existent à des prix très accessibles et que vous pouvez personnaliser comme bon vous semble. Très solide, recyclable et biodégradable, le carton est aussi une matière légère facilement transportable. 

- Pour ma part, je travaille souvent avec L’Atelier Feel free qui crée du mobilier en carton sur-mesure et utilise des peintures et vernis totalement écologiques du fabricant de peintures alsacien Erika, donc du local !

- Evitez les meubles neufs en aggloméré, contreplaqué et plastique, qui sont fabriqués à base de colles avec solvants, de vernis et peintures toxiques qui émettent des émanations nocives comme des formaldéhydes.

 

Idées & Astuces en + :

Il est judicieux de choisir des meubles modulables, qui suivront l’évolution de votre enfant : couffin transformable en panier de rangement, lit de bébé transformable en lit de grand, bureaux-rangements-cabanes, table à langer-commode etc.  Privilégiez un lit d’occasion ou évolutif qui s’adaptera dans le temps à la taille de votre enfant.

Le matelas peut être en latex naturel, en coir (l’enveloppe de la noix de coco) ou en pure laine vierge, en Tencel (issu de fibre d’eucalyptus)enveloppé d’une housse en coton bio. Ces matières ont l’avantage d’être saines et de ne pas retenir l’électricité statique. Beaucoup de matelas du commerce sont composés de matières synthétiques avec des colles qui dégagent des COV et des formaldéhydes nocifs. 

Si vous allaitez, choisissez un fauteuil confortable avec des accoudoirs, ce qui sera plus pratique, vous pouvez aussi déplacer un des fauteuils de votre salon ! Réduire ses achats, c'est aussi une des méthodes efficaces pour réduire son impact sur l'environnement ! C'est bon pour la planète et c'est bon pour le porte monnaie ! 

Une astuce en plus : 

Pour la “poubelle à couches“ si vous avez un bébé : Un pot de chambre émaillé est une bonne alternative ! L'émail protège le fer de la rouille que cause l'air acide et humide qui émane des couches, et il a un couvercle.

 

Du linge de maison tout doux : 

- Rideaux, tapis, coussins, tapis d’éveil … On privilégie des produits en tissu 100% naturels et/ou Oeko-Tex qui assurent une composition minime en terme de résidus chimiques liés à la culture ou à la teinture des  matières premières. Les tapis en coco, sisal, jonc de mer ou types berbères, sont parfaits.

- Anti-allergène et anti-bactérien, la laine est idéale pour réaliser des couvertures car elle est traitée naturellement. Pour les oreillers, préférez-les en coton bio ou remplis de céréales (épeautre, sarrasin…). A savoir, le coton, même bio, ne constitue pas une alternative écologique. On  privilégie alors le lin et le chanvre.

- Les rideaux sont importants dans une démarche écologique car ils gardent la chaleur l’hiver et bloquent les rayons du soleil, l’été. Idéalement, ils devraient être sans doublure en pvc et en coton bio, la laine bio (certifiée Demeter), les laines mérinos qui s’adaptent naturellement à la température du corps et la soie, le chanvre naturellement isolant, le bambou doux et hypoallergénique ou la jute bio.

- Ces textiles sont souvent blanc cassé car non blanchis par des agents chlorés. En couleur ou à motifs, ils peuvent être teints grâce à des pigments naturels. 

- On peut trouver certains velours 100% coton labellisé bio, mais c’est plus rare,. 

- Réutiliser et/ou recycler le textile, est à privilégier, d’autant qu’il est très facile aujourd'hui de s’en procurer dans les brocantes, vides-greniers, ressourceries … 

- Pour le matelas à langer, difficile de trouver sans plastique, la marque Sofalange (Norme Oeko tex) chez Lilikim en propose avec des housses en bambou et coton bio.

- Pour le coussin d'allaitement je recommande les Babileuses, petite entreprise familiale qui fait travailler les couturières locales et propose une alternative aux microbilles en polystyrène avec des billes en écographite sans produits nocifs. 

 

Idées & Astuces en + :

J’aime détourner les vieux draps ou nappes en lin et en chanvre en de beaux rideaux ou stores. Ils apportent une ambiance douce, tamisée et pleine de charme. 

Si vous êtes comme moi fan des plaids xxl en grosse laine, vous trouverez facilement des tutos sur internet, ou sur le site “we are knitters“ qui propose aussi toute sortes de couvertures, doudous … à faire soi-même.

Et pour aller plus loin, vous pouvez également créer vos propres teintures textiles à l’aide de pelures d’oignons, betteraves, épinards … Alors, à vos casseroles ! :)

 

Des luminaires pour compléter :

- Les suspensions en fibres végétales, comme le rotin, le bambou apportent une note vintage et bohème tandis que les luminaires en tissu en lin, coton bio offrent beaucoup de douceur. 

- Sans oublier les luminaires en papier ou en carton que l’on trouve aujourd'hui dans une multitude de couleur et de formes.

- Vous pouvez opter pour des ampoules leds, et pour bien choisir l’ampoule, regardez son groupe de risque indiqué sur l’emballage (0 à 4). Optez pour des ampoules entre 2700 kelvin et 3000 kelvin (blanc chaud).

- Il est déconseillé d’utiliser des spots, qui sont composés de diodes apparentes envoyant la lumière trop dirigée. Surtout dans une chambre de bébé, qui souvent allongé, aura tendance à regarder vers le plafond.

- Les ampoules leds ultraviolettes ou luminophores sont une bonne alternative et/ou en optant pour une ampoule avec un éclairage indirect ou derrière un verre dépoli, vous minimisez les risques. Idéalement, il faudrait que bébé ne voit pas l'ampoule directement.

 

 

Idées & Astuces en +  :

Pourquoi ne pas détourner un panier en osier ou un panier de pêche ou encore un chapeau en suspension !? Il suffit de faire un petit trou au fond et d’ insérer un système électrique avec une douille. Reste plus qu’à  suspendre votre nouveau luminaire !De jolis guirlandes de lampions en papier apportent une belle lumière d’ambiance.

 

Un agencement qui a du sens : 

- Pour sécuriser les enfants, et plus encore les nouveau-nés, il est important que la porte soit visible du lit, et que celui-ci soit placé contre un mur. 

- Des espaces bien déterminés et rangés pour créer une harmonie propre à favoriser en alternance le sommeil et l’éveil/jeux.

- Les meubles sont placés dans l’axe lit/porte : pour les bébés : fauteuil pour allaiter, table à langer, espace jeux et lit. Pour les plus grands : espace rangement, travail, jeux et lit.

 

L’électricité et les ondes magnétiques !?

- Vous saviez que chez certaines personnes et notamment les enfants, les champs électromagnétiques (CEM) génèrent stress, difficultés d’endormissement et fatigue.

- La chambre des enfants doit donc être, dans la mesure du possible, préservée des CEM. 

- Vous pouvez faire appel à un bio-éléctricien qui fera un diagnostic complet.

- Vous pouvez aussi respecter quelques règles simples : éloigner tous les câbles et fils électriques du lit de l’enfant, et s’assurer que les postes de télévision ou autres ordinateurs sont à plus de 3 m du lit.

- Et pour bébé, privilégiez certains modèles de babyphones qui émettent de faibles ondes.

Sources : Cliquer sur les images 

 

 

Articles associés

Homeworking & vous ! Les Kids
  • 26/04/2020

Homeworking & vous ! Les Kids

Un espace bureau dans le salon pour les enfants !

Lire la suite